Nulle part ailleurs, ou presque, les inégalités en matière d’éducation ne sont aussi importantes et les résultats d’apprentissage ne s’expliquent aussi fortement par le milieu d’origine des jeunes qu’en Belgique. C’est ce qui ressort de nombreux rapports de l’OCDE. En outre, les résultats scolaires globaux dans les matières générales sont en baisse et les compétences linguistiques des jeunes Belges se détériorent également d’année en année. Pourtant, le langage est le fondement de notre pensée. Ces performances éducatives en baisse menacent la capacité des jeunes à penser de manière critique et à interagir de manière significative avec le monde qui les entoure. À long terme, cela menace la formation de citoyens responsables et engagés.

Debateville a pour objectif d’inverser cette tendance et de faire remonter les performances scolaires des jeunes. À l’été 2019, Sophie Buysse a fondé Debateville, sur le modèle de l’ONG britannique Debate Mate. Sophie a étudié le droit à l’UGent et le chant au Conservatoire royal de Bruxelles. Auparavant, elle avait déjà fondé Teach for Belgium Flanders et elle a acquis de l’expérience en tant que chef d’équipe pédagogique chez Toekomst¬ATELIERdelAvenir (TADA). Après un certain nombre de projets pilotes dans les classes et lors des écoles d’été, les premiers ateliers extrascolaires de Debateville ont débuté en janvier 2020. À l’été 2020, Debateville est le premier lauréat du prix Reine Paola pour l’éducation. D’ici l’automne 2020, Debateville s’agrandit pour atteindre six antennes pour plus de 80 jeunes, complétées par un programme de formation pour les écoles et le travail de jeunesse.

En savoir plus sur la mission et la vision de Debateville

Par le biais du débat, nous voulons enseigner aux jeunes des compétences, des connaissances et des attitudes spécifiques pour tenir bon dans un monde de plus en plus complexe. Ils apprennent à prendre la parole devant un groupe, à écouter, à convaincre, à formuler des opinions fondées et à s’impliquer dans ce qui se passe autour d’eux.      Dans Debateville, convaincre est aussi essentiel que comprendre et transcender les différences.

Le débat crée également un environnement riche en langues dans lequel les jeunes peuvent développer leurs capacités de réflexion et d’expression dans un climat de sécurité. Le débat forme les jeunes à des attitudes importantes telles que la résilience, la persévérance et le respect. En outre, le débat est tout simplement amusant : ça motive et donne la confiance en soi nécessaire pour placer la barre haut.

Dans le monde entier, l’éducation par le débat prouve son impact. Au Royaume-Uni, Debate Mate obtient des résultats impressionnants depuis des années : 90% des étudiants peuvent mieux traiter d’autres idées après le programme et 81% indiquent qu’ils travaillent davantage. Les enfants améliorent leurs capacités d’écoute et d’expression orale de 1,5 en moyenne sur une échelle de 0 à 8. La recherche scientifique montre également que le débat accroît les aspirations des participants à l’enseignement supérieur et que les jeunes dans les contextes urbains ont 25 % plus de chances de terminer leur scolarité après un programme de débat.

En savoir plus sur notre impact

Si le débat est au cœur de nos programmes, il n’est jamais un objectif en soi. Debateville utilise le débat comme un moyen d’accroître la mobilité sociale et la cohésion sociale. Nous rêvons d’un monde où le parcours des jeunes est déterminé par leurs talents et leurs aspirations plutôt que par leur origine. Un monde où les jeunes, sûrs d’eux, grandissent pour devenir des citoyens responsables et impliqués.

Debateville veut briser les cases en réunissant des jeunes de différents horizons. Deux tiers des inscriptions sont réservés aux enfants issus de milieux défavorisés. Cette mixité sociale est également la raison pour laquelle Debateville fonctionne en peer to peer. Des étudiants et des jeunes professionnels passionnés animent les ateliers en tant que mentors et sont ainsi des modèles pour nos jeunes. Les mentors indiquent qu’eux-mêmes apprennent également beaucoup au cours de cette trajectoire de leadership.

Debateville est synonyme d’un « état d’esprit de croissance ». Cela signifie que nous croyons au potentiel et à l’épanouissement de tous nos jeunes. Nous les prenons au sérieux et les valorisons.

Nous sommes à l’écoute des besoins sur le terrain, nous évoluons avec eux et nous expérimentons lorsque nous voyons de nouvelles possibilités. En tant qu’organisation, nous défendons une culture organisationnelle de haute qualité dans laquelle la transparence, l’efficacité et l’agilité sont centrales. C’est ainsi que nous essayons de maximiser notre impact.

Mais vous ne parviendrez pas à obtenir un véritable impact seul. À Debateville nous estimons que la coopération est payante lorsqu’il s’agit de s’attaquer à des problèmes majeurs. Nous concluons des partenariats solides, travaillons de manière aussi inclusive que possible et essayons de renforcer les réseaux dans la mesure du possible.

Les ateliers de Debateville sont animés par des bénévoles motivés. Ces mentors sont sélectionnés et passent par un processus d’orientation avant de commencer à travailler dans l’un des ateliers, des écoles d’été ou des ateliers en classe. Tu trouveras ICI toutes les informations pour les mentors.

Si tu préfères nous soutenir d’une autre manière, par exemple en offrant ton expertise ou en partageant ton réseau, n’hésite pas à laisser vos coordonnées ICI. Nous reviendrons vers toi pour voir ce que nous pouvons faire l’un pour l’autre.

Debateville est une association sans but lucratif dont le siège social est situé au Rue Joseph II 20, 1000 Bruxelles. Le numéro d’entreprise est BE 0744538148. Debateville est exemptée de la TVA. Les statuts peuvent être consultés ICI.

Debateville protège la vie privée des jeunes, des parents, des bénévoles et des partenaires. Toutes les données sont traitées conformément à la législation GDPR. Lisez ici notre déclaration de confidentialité pour les jeunes et les parties prenantes.

Debateville s’adresse à tous les jeunes à partir de 10 ans qui veulent apprendre quelque chose de nouveau. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances préalables en matière de débat, car c’est ce que vous apprendrez au cours des ateliers. Cependant, nous attendons des jeunes qu’ils s’engagent à participer activement. Pour les ateliers extrascolaires, nous attendons un engagement d’au moins une année scolaire.

Debateville veut briser les cases en rassemblant des jeunes d’horizons différents. Deux tiers des inscriptions sont réservées aux enfants issus de milieux défavorisés. Cela signifie que des jeunes issus de milieux socio-économiques, culturels ou religieux très différents interagissent chaque semaine, nouent des amitiés et apprennent les uns des autres. 

Nous travaillons avec les jeunes vers un moment final où ils peuvent montrer leurs connaissances et leurs compétences à leurs amis et à leur famille. A la fin de l’année scolaire, les jeunes reçoivent également un certificat Debateville. 

Cela est possible dans la mesure où il y a des places disponibles. L’année scolaire à Debateville commence à la fin du mois de septembre. S’il reste des places disponibles après cela, votre enfant pourra toujours s’inscrire. Pour la formation du groupe et le processus d’apprentissage constructif, nous vous recommandons de participer dès le début.

Inscrivez-vous à nos ateliers extrascolaires

Lorsque vous vous inscrivez, vous prenez un engagement. Cela signifie qu’en principe, vous serez présent chaque semaine. Si vous avez une bonne raison pour l’absence de votre enfant, veuillez en informer la personne responsable au préalable. Les cours ont lieu de fin septembre à fin décembre, et de fin février à fin mai. Il n’y a pas d’ateliers extrascolaires pendant les vacances scolaires et entre Noël et le carnaval.

En principe, une trajectoire dure quatre ans, de la cinquième année à la deuxième école secondaire. L’année s’étend de fin septembre à fin décembre, et de fin février à fin mai. Si tu as moins de 14 ans et que tu veux continuer avec Debateville, tu peux t’inscrire dans un groupe de suivi qui s’appuie sur ce que tu as appris l’année précédente.

Bien sûr qu’ils le sont ! Debateville dispose d’une assurance responsabilité civile pour le personnel et les bénévoles, et d’une assurance accident pour les enfants pour le temps qu’ils passent à Debateville.

Les enseignants sont les plus importants ambassadeurs de Debateville. C’est pourquoi nous faisons de gros efforts pour inclure les écoles dans notre histoire. Si vous voulez en savoir plus sur les possibilités de coopération, jetez un coup d’œil ici.

Debateville organise des cours d’essai à la fin et au début de l’année scolaire. De cette façon, nous voulons motiver les enfants à s’inscrire aux ateliers extrascolaires. Si vous êtes une école primaire dans la région de Bruxelles, veuillez nous contacter pour discuter des possibilités via jolijn@debateville.org.

En tant que mentor, tu animes, avec un collègue, 23 ateliers de débat à une heure fixe par semaine. Les ateliers durent 90 minutes et accueillent en moyenne 12 enfants. Les ateliers ont lieu chaque semaine, sauf pendant les périodes de bloc et les vacances scolaires.

Afin d’assurer le plus grand impact possible sur le processus d’apprentissage des enfants de Debateville, nous attendons également de nos mentors qu’ils s’engagent fermement et qu’ils soient prêts à apporter une contribution positive au développement de chaque enfant.

En savoir plus sur le programme de mentorat.

En tant que mentor, tu bénéficies d’une formation solide, axée sur une approche pédagogique, d’un programme hebdomadaire super cool entièrement élaboré et préparé dans les moindres détails, et d’un retour d’information continu de la part de ton coach personnel.

En savoir plus sur le programme de mentorat.

Debateville collabore avec des étudiants de l’enseignement supérieur et des jeunes professionnels qui ont le cœur à la bonne place. Si tu souhaites en savoir plus sur les débats et jouer un rôle stimulant pour un groupe d’adolescents à Bruxelles, le programme de mentorat est fait pour toi.

En savoir plus sur les qualités d’un mentor Debateville.

Vous le pouvez certainement. Nos partenaires et donateurs offrent un soutien financier ou pro bono. Les entreprises, institutions et particuliers qui soutiennent Debateville le font pour des raisons sociales et philanthropiques. Nous investissons ce soutien dans la trajectoire d’apprentissage et le potentiel de nos jeunes. Nous garantissons la transparence et nous nous engageons à rechercher le plus grand impact possible.

Pour plus d’informations sur les capacités de coopération possibles, vous pouvez contacter sans engagement la fondatrice et directrice Sophie Buysse (sophie@debateville.org ou 0486/22.51.14)

Les dons peuvent être effectués directement sur notre numéro de compte BE79 0018 8225 9233. Vous ne recevez pas de certificat fiscal.

Souhaitez-vous toujours un certificat fiscal ? Vous pouvez effectuer un versement via le Fonds de la Fondation Roi Baudouin, sur le numéro de compte BE10 0000 0000 0404 avec le message structuré 020/1110/00094. Vous recevrez un certificat fiscal pour les dons de 40 euros ou plus.

L’année fiscale commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Les comptes annuels sont toujours approuvés en mai. Vous pouvez consulter les comptes annuels de l’année 2020 ICI.

  • Sophie Buysse a fondé Debateville à l’été 2019. Auparavant, elle a déjà fondé Teach for Belgium Flanders et acquis de l’expérience en tant que chef d’équipe pédagogique chez Toekomst¬ATELIERdelAvenir (TADA). Elle a étudié le droit à l’UGent et le chant au Conservatoire royal de Bruxelles. Sophie écrit des articles d’opinion et des rapports politiques pour le Vrijdaggroep, un groupe de réflexion belge, siège au conseil d’administration de Flagey et a été sélectionnée en 2021 comme Belgium’s 40 under 40.

  • Lionel Frankfort conseille des chefs d’entreprise en tant que consultant-coach en matière de changement de systèmes, de stratégie et de leadership. Il a 25 ans d’expérience dans le monde des affaires et a travaillé entre autres pour Solvay, Atos Worldline et plusieurs start-ups. Il a fondé lui-même l’une d’entre elles. Il siège aux conseils d’administration de plusieurs entreprises sociales, comme la Fondation Terre de Vie.

  • Stijn Christiaens est le directeur technique et le cofondateur de Collibra, une entreprise de Data Intelligence qui a été la première start-up belge à dépasser la valeur estimée de 2 milliards de dollars. Avant cela, il était chercheur au STARLab de la VUB. Il est également membre du conseil d’administration de Cumul.io et a investi dans des initiatives visant à enseigner aux enfants des compétences transversales, telles que la pensée critique et analytique.

Les postes vacants pour rejoindre l’équipe peuvent être consultés ici. Les candidatures spontanées peuvent être envoyées à sophie@debateville.org.

Debateville peut utiliser des esprits brillants dans le domaine de l’informatique, de la pédagogie ou du marketing et de la communication. Tu suis une formation dans l’un de ces secteurs ou tu penses pouvoir faire un stage utile à Debateville d’une autre manière ? Ensuite, contactez-nous via sophie@debateville.org. Nous te fournirons les conseils nécessaires pour faire de ton stage une expérience instructive et stimulante.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez ? Envoyez-nous votre question par mail ou via la page de contact. Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans les meilleurs délais.